le ouèbe résolument 7.0

Pop Hits, le hit parade chanté, c'est 10 ans, 54 albums vinyl (et quelques musicassettes), 634 reprises de chansons et quelques inédites, les pochettes les plus cheesecake de la galaxie, la qualité française aux éditions Musidisc International, une quintessence musicale orchestrée, dirigée et digérée par le Ray Coniff hexagonal, Monsieur Mario Cavallero en personne : c'est Pop Hits, le hit parade chanté.
Hmmm !!!

English version below
Mode d'emploi


oh ! que c'est joli...

  • jonah_jones.jpg

en direct d'internet

Pop-Hits-cliquez

cliquez, c'est gagné !

les plus du service Pop Hits

mais c'est où ?

english spoken

This web site is dedicated to a french series of cover compilations of "hits" during the 70's : Pop Hits, le Hit parade chanté. Songs of the moment (the best and the worst ones) were badly covered by Mario Cavallero, his orchestra and his singers. The seasonal productions were magnificaly packed into cheesecake covers. In fact, the main (only ?) interest of this site. Check out in priority our Des pochettes section to watch and enjoy this artwork, climax of the french touch.

pour fluxer vite

  • Flux RSS des articles

écoutez, c'est le son Pop Hits

LogoPopHits

Jeudi 6 janvier 2011 4 06 /01 /Jan /2011 12:26

 

2011-PopHits

 

 

Le lancement de 2011 s'est effectué ce jour à 13.26 GMT. La fusée Pop Hits 7.0 a fait du bon job : un nouvel album de pochettes est désormais en orbite dans la colonne de gauche, consacré à George Shearing, pianiste chéri de la lounge latino-croonante du mitan des 50's à celui des 60's.

Bien que fils de mineur natif de la perfide albion, Georgie a fait ses armes dans les clubs de jazz et les studios de la MGM puis de Capitol étatsuniens de la grande époque, croisant alors les Nelson Riddle et Ole blue eyes dans ces couloirs des plus enviables de tous les temps.


Shearing donc, que le lectorat pophitsien connait déjà pour avoir naguères contemplé l'un des dos les plus épilés à l'ouest du Pecos :


 

PopHits-Shearing-Moodlatino

 

Mais en ce jour du jour de maintenant aujourd'hui à cette heure du jour d'aujourd'hui, pourquoi Shearing à l'honneur ? Hm ? Par prétexte, [  ] ma chère [  ] mon cher (cochez l'occurrence pertinente pour une lecture fluidifiée). Un prétexte offert par ce clone de Liz Taylor (est-ce liz ou n'est-ce-t-elle ? si c'est elle, ça ne se sait) remarquablement mise en situation dans nos vœux de cet an, là haut en tête de page.

 

Petit jeu, d'abord, sur la base d'un scan de très mauvaise qualité:

 

PopHits-shearing-inhifi-800

 

 

Ca ne vous dit rien ?

Rien de rien ?

Revérifiez notre faire-part de vœux pour cet an de grâce 2011. Là, en haut.

Ayé ? Z'avez trouvé ? Bien.

Eh ui, d'une délicate main délicatement ornée d'un vernis incarnat, d'une paire de colifichets Baxter_Tamboo.jpgemperlés et d'une tige au tiers consumée, une brune au bustier immaculé sélectionne dans un présentoir un cartonnage contenant l'un des enregistrements les plus purs du maître au Steinway lounge. Le posera-t-elle (l'enregistrement, pas le Steinway) sous le saphir de son pick up ?

Ou lui préfèrera-t-elle l'exotica rugissante d'un Les Baxter dont le Tamboo ! nargue les sens en tête du porte-disques ? (nous visiterons Les Baxter un de ces jours, ou peut-être une nuit, mais laissons là le mambomaniaque pour l'instant, nous avons fort à faire avec son compagnon de swing latin).

Gageons que, surprise en un de ces gestes si délicieux que savoure tout discomane en quête d'un nouveau vinyle à déflorer de son emballage polychrome, cette brunette taylorienne ira jusqu'au bout de ce geste ainsi lancé. Imaginons donc l'instant d'après, celui de la pointe chatouillant son sillon échancré (celui du disque, pas de la nymphette, voyons), et découvrons avec elle quelques extraits sonores-z-et visuels de George Shearing :

 

 

 


 

 

On appréciera ce groove en mirant de belles pochettes graphiques :

 

PopHits-shearing-caravan PopHits-shearing-ihearmusic

 

 

Et d'autres plus glamour :

 

PopHits-shearing-burningbrace

 

PopHits-Shearing-Here--Now-n PopHits-shearing-concerto

 

 

 

D'autres encore au dessin plus moderne (les 60's arrivent, les jupes racourcissent, le style s'épure) :

 

PopHits-Shearing-New-Look-n

 

PopHits-ShearingBossaNova PopHits-Shearing-Rare-Form


PopHits-shearing-fool

 

 

Et puis des duos avec de belles pointures de la glotte crooneuse :

 


PopHits-shearing-wilson-L

 

PopHits-Shearing-In-The-Night-n PopHits-shearing-natkingcole

 


PopHits-shearing-lee-Beutyandthebeat

 

Peggy Lee aussi ? Ah ben ui ! Et quel titre d'album ! Écoutons :

 


 

 

 

 

 

Passons au cœur du propos, au gras du coin-coin confit, à la moelle si savoureuse de l'œuvre graphique des pochettes de Shearing : une part non négligeable de la production du maestro paraît avoir été titrée par des Oulipiens en variations infinies autour du "satin" et du "latin", autant de croisements aliterrant à l'envie la douceur soyeuse d'une musique de cocktails et la chaloupe sud-américaine de variations trémoussantes.

Observons :


 

PopHits-shearing-latinescapade

 

PopHits-Shearing-Latin-Affair PopHits-Shearing-Latin-Rendezvousn

 

 

PopHits-shearing-blacksatin

 

PopHits-shearing-bluechiffon PopHits-shearing-satinaffair

 

PopHits-shearing-velvetcarpet PopHits-shearing-deepvelvet

 

PopHits-shearing-whitesatin

 

 

Ah, du frou-frou en veux-tu en voilà (tiens, en voilà) qu'on se rêverait parmi les rouleaux d'étoffes du Marché Saint-Pierre. Ca chatoye dans tous les coins, la musique nous caresse le derme avant même avoir déposé la galette sur la platine, magie des grandes pochettes de disques qu'on découvrira avec d'autres dans ce nouvel album de pochettes en grands formats enfin réunis sur un seul site ouèbe pour la première fois au monde (oui, vous avez bien lu : au monde !).

 

Ce n'est pas aujourd'hui qu'on osera édifier une telle unité dans une œuvre discographique.

 

Mais ça, évidemment, personne n'ose le dire.


 

PopHits-shearing-latinlace

 

 

 

Par Mario Cavallero Jr, artiste multimédia - Publié dans : Cheese cake covers
Si ça vous dit d'en causer, ne vous gênez pas - Ouh pinaise ! y a 8 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés